Martyrs

Ohlala, où commencer avec ce film? C’était difficile à voir, et je ne sais pas s’il y a quelqu’un qui l’a vraiment vu en entier. Je ne pouvais pas regarder certaines parties du film, parce que c’était vraiment dégoutant et cruel. Mais ce qui était intéressant, c’était la structure du film et le fait que c’était divisé en deux.

martyrs-xlargeJe ne vais pas donner des spoilers, mais ce film n’était pas exactement ce que vous anticipez. Oui, il y a beaucoup de violence; oui, c’est hyper cruel et horrible; mais il y a quelque chose qui est totalement différent des autres films de ce genre. Je ne veux pas dire plus, mais l’histoire est simple: deux femmes cherchent la revanche contre une famille qui a torturé une des femmes quand elle était petite, mais cette femme est hantée par un monstre, et l’autre femme s’en doute que c’était la famille qui l’a fait…

Et franchement, j’aimais mieux la première partie que la deuxième. En général, j’aime les films de revanche, et j’aimais la relation entre les deux femmes et le cauchemar de la vie de la femme dérangée. Cette première partie du film m’a touché pour deux raisons: 1) le pouvoir des femmes et comment elles trouvent leur propre pouvoir, et 2) que même la revanche ne donne pas de paix, parce qu’il y a toujours le monstre qui la hante depuis son enfance.

La deuxième partie du film a changé complètement le thème du film. Je comprends ce que le réalisateur voulait dire à propos de la capacité des gens d’être cruels et la capacité des gens de souffrir, et j’aimais bien la fin, mais c’était moins amusant – en fait, pas du tout amusant, et le message de la première partie était plus forte, même si c’est grâce à la deuxième partie que le film est si connu.

En tout cas, c’était intéressant. C’était un film important, mais franchement je ne veux jamais plus le revoir!

Advertisements